TN24 Actualité en Tunisie, information et sports en direct



  • Tunisie – zied Laadhari décide de porter plainte contre le journal “Al...

    Le ministre du développement et de la coopération internationale, Zied Laâdheri a publié sur sa page facebook, un post, dans lequel il dément qu'un des ses conseillers soit mêlé à l'affaire de tentative de contrebande de devises, tel qu'annoncé par le journal « Al Anwar ». Il a ajouté qu'il respecte les journalistes et les médias qui se respectent, mis quand les choses tournent à l'acharnement pour diffamer sa personne, il ne peut plus tolérer. C'est pour cette raison qu'i...

  • La nouvelle BMW Série 3 disponible chez Ben Jemâa Motors à partir de 1...

    La nouvelle BMW Série 3 Berline est désormais disponible sur le marché tunisien dans les showrooms de Ben Jemâa Motors à Tunis ainsi que chez son agent agréé Baccouche Automobiles à Sousse pour un prix qui commence à partir de 167.000 dinars. C'est ce qu'a annoncé la société Ben Jemaâ Motors, importateur officiel des marques BMW et MINI en Tunisie, dans un communiqué.....

  • Second tour de la présidentielle : de nouveaux détails sur le débat té...

    Toutes les dernières News en Tunisie et dans le monde - Magazine Réalités La Haute autorité Indépendant pour la communication audiovisuelle HAICA vient d’approuver officiellement la demande de la télévision tunisienne liée à la diffusion d’un débat télévisé entre les deux candidats à l’élection présidentielle anticipée Kais Saïd et Nabil Karoui. Ce dernier, qui est actuellement détenu en prison pour son implication dans une présumée affaire de corruption, […] Toutes les dernières News en ...

  • Affaires Belaïd et Brahmi : une défense exaspérée et des magistrats en...

    Ce sont deux assassinats qui ont secoué la Tunisie depuis la révolution de 2011. En février, puis en juillet 2013, deux leaders de la gauche, Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi sont assassinés devant leurs domiciles. Le meurtre de ces deux personnalités populaires et appréciées des Tunisiens, a suscité un vif émoi national et ouvert les yeux sur la réelle menace des assassinats « politiques ». Si la gauche continue 6 années après à accuser le parti islamiste Ennahdha d'être derrière ces exécutions, la justice...