Tunisie ‚Äď VIDEO¬†: La col√®re couve √† cause du probl√®me de la fripe



Tunisie ‚Äď VIDEO¬†: La col√®re couve √† cause du probl√®me de la fripe

La rédaction de TunisieNumerique est sortie à la rencontre des commerçants de fripe, ainsi que leurs clients, pour écouter leur avis concernant l’arrêt de l’activité de ce secteur, à cause de l’harcèlement des commerçants par les autorités.

Les commerçants ont déclaré leur ras le bol des comportements des agents de la police municipale qui sont en train de les harceler, alors qu’ils ne représentent que le maillon faible de la chaine de la fripe.

Ils déplorent que ce soit eux qui sont inquiétés, et jamais les gros poissons qui s’enrichissent sur leur dos et sur celui du consommateur. Ils ont ajouté que ce problème va, non seulement, les priver de leur gagne-pain, mais il va, aussi, priver la quasi-totalité des tunisiens qui n’achètent leurs vêtements qu’à la fripe.

Le m√™me son de cloche est retrouv√© chez le client qui r√Ęle qu‚Äôon ne laisse pas ces pauvres gens travailler tranquillement, alors que ceux qui sont en train d‚Äôimporter les balles de fripe, par exemple, ne sont pas inqui√©t√©s. Les clients ont fait, aussi part de leur col√®re du fait que l‚ÄôEtat veut les priver, m√™me de s‚Äôhabiller, expliquant que plus personne ne peut se permettre de s‚Äôacheter des v√™tements dans les boutiques de pr√™t √† porter.

Les tunisiens ont déclaré que le secteur fait travailler des milliers de personnes, et il permet, aussi, à des millions de s’habiller, précisant que les prix dans les boutiques sont hors de portée du tunisien. Ils ont ajouté que si on les privait de fripe, les tunisiens allaient restés nus et marcheraient pieds nus !

Certains citoyens sont allés jusqu’à prédire une grande révolte si jamais l’Etat touchait au secteur de la fripe, expliquant que l’Etat les a affamé, et il veut, en plus les dépouiller de leurs habits.


Quelle est votre réaction?

Like Like
0%
like
Love Love
0%
love
Haha Haha
0%
haha
Wow Wow
0%
wow
Sad Sad
0%
sad
Angry Angry
0%
angry

Vous avez aimé? Partagez avec vos amis!