Tunisie – La drĂŽle de logique d’Ennahdha pour le choix des compĂ©tences 



Tunisie – La drĂŽle de logique d’Ennahdha pour le choix des compĂ©tences 

Le membre du conseil de La Choura d’Ennahdha, Mondher Lounissi, a assurĂ© aux mĂ©dias que le choix du conseil s’était fixĂ© sur la personne de Habib Jemli, lors du vote pour la sĂ©lection de la personnalitĂ© Ă  charger de la formation du prochain gouvernement.

Il a dĂ©voilĂ© que Habib Jemli a Ă©tĂ© proposĂ© au vote du conseil de la Choura en compagnie d’autres candidats, et est arrivĂ© en tĂȘte des votes. Il Ă©tait suivi par Mongi Marzouk, puis, en troisiĂšme position, Habib Kchaou et en derniĂšre position Ridha Ben Mosbah.

Sachant que le parti d’Ennahdha savait, et l’avait dĂ©clarĂ©, que la conjoncture critique actuelle du pays dictait le choix d’une compĂ©tence, surtout en matiĂšre d’économie et de capacitĂ© de gĂ©rer les Ă©quipes, On ne peut que s’étonner du classement des candidats aprĂšs le vote de la Choura. Un vote qui en dit long sur la drĂŽle de logique des membres du conseil pour comprendre le sens de la compĂ©tence et pour le choix de ses critĂšres.

En effet, le candidat qui a recueilli le moins de voix, Ridha Ben Mosbah, avait fait l’école des mines de Paris, et a eu une longue expĂ©rience aussi bien gouvernementale, que dans le privĂ©, avec une grande compĂ©tence en Ă©conomie, et une connaissance profonde de l’administration tunisienne, ses forces et ses faiblesses.

Le candidat arrivĂ© en seconde position est un polytechnicien qui a, plus ou moins fait Ă©cole dans l’administration tunisienne, en occupant le poste de ministre des technologies.

Alors que l’heureux Ă©lu qui a recueilli les votes de la majoritĂ© de ces Ă©minences du conseil de la Choura, est diplĂŽmĂ©, parait-il d’une Ă©cole de formation professionnelle en agronomie, ayant, suivi quelques formations de perfectionnement, en sa spĂ©cialitĂ©, sans qu’on lui connaisse une connaissance particuliĂšre des affaires Ă©conomiques, et la seule ligne sur son CV Ă©tait sa nomination par Ennahdha, lors du rĂšgne de la TroĂŻka, dans le poste de secrĂ©taire d’Etat de l’agriculture.

En regardant les CV des candidats et les rĂ©sultats du vote, on ne peut que se demander sur la base de quelle logique, le vote a-t-il Ă©tĂ© fait, et quels critĂšres en rapport avec la compĂ©tence ont pris en compte les membres de la Choura d’Ennahdha ?


Quelle est votre réaction?

Like Like
0%
like
Love Love
0%
love
Haha Haha
0%
haha
Wow Wow
0%
wow
Sad Sad
0%
sad
Angry Angry
0%
angry

Vous avez aimé? Partagez avec vos amis!