Saïda Agrebi condamnée à 20 ans de prison



Saïda Agrebi condamnée à 20 ans de prison

La juridiction pénale du Tribunal de première instance de Tunis, spécialisée dans les affaires de corruption, a décidé de confirmer la condamnation de l’ancienne présidente de « l’Association des mères de Tunisie », Saïda Agrebi, à une peine de 20 ans de prison, apprend Business News ce mardi 18 juin 2019.

L’accusée a été reconnue coupable d’avoir usé de sa position pour tirer des bénéfices personnels et d’avoir nui à l’administration de l’association et violé ses règles en détournant des Fonds publics qui lui étaient dédiés.

Saïda Agrebi a fui la Tunisie au lendemain de la révolution en 2011 et réside depuis en France.

 

M.B.Z


Quelle est votre réaction?

Like Like
0%
like
Love Love
0%
love
Haha Haha
0%
haha
Wow Wow
0%
wow
Sad Sad
0%
sad
Angry Angry
0%
angry

Vous avez aimé? Partagez avec vos amis!