Les droits de l’enfant au centre d’une séance de travail à l’ARP



Les droits de l’enfant au centre d’une séance de travail à l’ARP

Une séance de travail a été organisée, mardi 13 novembre 2018, à l’assemblée des représentants du peuple (ARP) entre une délégation du bureau de la commission des droits et libertés et des relations extérieures, des députés des différentes commissions et la présidente du Comité des droits de l'enfant (Committee on the Rights of the Child - CRC), Renate Winter.

Cette rencontre a été une occasion pour débattre des législations, mécanismes et procédures pris en matière de protection des droits de l’enfant en Tunisie.

La délégation du comité onusien des droits de l’enfant, qui se charge du contrôle de la mise en application par les pays membres de la Convention internationale des Droits de l'Enfant (CIDE) et des protocoles y afférent, a mis en relief les réalisations accomplies par la Tunisie en matière de la protection des droits de l’enfant, notamment à travers les lois adoptées par l’ARP.

Elle a, dans ce cadre, mis en valeur le rapport des droits de l’enfant élaboré par la Tunisie après la révolution de 2011 et soumis en 2017 au comité des droits de l’enfant aux Nations Unies.

La présidente du comité a souligné l’importance de la mise en vigueur des procédures législatives et le contrôle du respect des droits inclus dans la convention notamment ceux des enfants issus des régions défavorisées.

La délégation du comité a appelé les députés à contrôler le gouvernement notamment en matière de la gestion des ressources et des budgets consacrés à la protection de l’enfance, insistant sur l’importance d’accorder un intérêt particulier aux enfants victimes des conflits armés dans les zones de guerres à l’instar de la Syrie, l’Irak et La Libye.

De leur côté, les membres de la délégation parlementaire ont souligné l’importance des législations adoptées par l’ARP en matière de la protection des droits de l’enfant, de la femme et de la famille, citant particulièrement la loi organique sur l'élimination de la violence à l'encontre des femmes, qui renferme une partie importante portant sur la protection de l’enfant.

Ils ont évoqué aussi les étapes franchies par la Tunisie en matière d’adaptation du cadre légal et réglementaire au cadre présenté par la Convention internationale des Droits de l'Enfant (CIDE) et ses protocoles, signalant que la Tunisie est classée neuvième parmi 155 pays protégeant les droits de l’enfant.

Ils ont appelé à suivre une méthode claire en matière de prise en charge des enfants, tenant en compte les conditions économiques difficiles du pays.

Les membres de la délégation parlementaire ont également fait part de leur disposition à mieux coopérer avec le comité onusien des droits de l’enfant et à tenir des rencontres afin de tirer profit des différentes expériences acquises en matière de protection de l’enfant, exprimant leur intérêt de consulter les rapports onusiens effectués sur les atteintes aux droits des enfants lors des conflits armés et de guerres.

TAGS : ARP, CRC, droits de l’enfant


Quelle est votre réaction?

Like Like
0%
like
Love Love
0%
love
Haha Haha
0%
haha
Wow Wow
0%
wow
Sad Sad
0%
sad
Angry Angry
0%
angry

Vous avez aimé? Partagez avec vos amis!