La Tunisie obtient le statut de "Partenaire pour la démocratie locale" du Conseil de l’Europe



La Tunisie obtient le statut de

La Tunisie a obtenu, mardi 29 octobre à Strasbourg (France), le statut de “Partenaire pour la démocratie locale” que lui a attribué le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe.

La Tunisie devient ainsi le deuxième pays, avec le Royaume du Maroc, à bénéficier de ce statut qui offre aux pays du voisinage du Conseil de l’Europe un cadre privilégié de dialogue et de contacts institutionnels avec leurs homologues européens, lit-on dans un communiqué de presse publié sur le site du Conseil de l’Europe.

“Dans une résolution adoptée mardi 29 courant à l’occasion de la 37e session du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, la République tunisienne a obtenu le statut de Partenaire pour la démocratie locale auprès de l’Assemblée”, a précisé le communiqué.

La décision a été approuvée à la majorité de 141 voix, et deux abstentions.

La Tunisie a participé à cette 37e session qui se tient du 28 au 30 octobre 2019 à Strasbourg, avec une délégation conduite par le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Mokhtar Hammami, composée notamment du président du Comité général de prospection et d’accompagnement au processus de décentralisation et de Souad Abderrahim, Maire de Tunis et Présidente de la Fédération nationale des villes tunisiennes (FNVT), indique un communiqué du ministère des Affaires locales.

L’octroi du statut fait suite à une demande adressée le 6 mai 2019 au président du Congrès par le ministre tunisien des Affaires locales et de l’Environnement et la présidente de la Fédération nationale des villes tunisiennes (FNVT).

Le Congrès se compose de deux chambres: la Chambre des pouvoirs locaux et la Chambre des régions. Il comprend 324 membres titulaires et 324 suppléants, qui représentent plus de 150 000 collectivités territoriales européennes, précise le communiqué du Conseil de l’Europe.

La délégation tunisienne qui participe à cette 37e session tiendra des échanges de vue bilatéraux notamment avec Anders Knape, président du Congrès, Xavier Cadoret, président de la Chambre des pouvoirs locaux, et Karl-Heinz Lambertz, vice-président de la Chambre des régions, ainsi qu’avec les présidents des groupes politiques et les présidents des Commissions du Congrès.

Un débat sur le Partenariat sud-méditerranéen est prévu le 30 octobre au cours duquel Mokhtar Hammami et Souad Abderrahim s’adresseront aux membres du Congrès.


Quelle est votre réaction?

Like Like
0%
like
Love Love
0%
love
Haha Haha
0%
haha
Wow Wow
0%
wow
Sad Sad
0%
sad
Angry Angry
0%
angry

Vous avez aimé? Partagez avec vos amis!