La Tunisie n‚Äôarrive pas √† retenir ses ¬ę¬†cerveaux¬†¬Ľ selon un rapport mondial



La Tunisie n‚Äôarrive pas √† retenir ses ¬ę¬†cerveaux¬†¬Ľ selon un rapport mondial

L’√©dition 2019 du Global Talent Competitiveness Index a r√©cemment √©t√© publi√©e, avec plusieurs informations sur la capacit√© des pays √† attirer, √† d√©velopper et √† garder leurs jeunes talents. Un constat g√©n√©ral montre que le continent africain a beaucoup de mal √† garder ses jeunes comp√©tences.
La Tunisie a √©t√© class√©e 84√®me sur un total de 125 pays. Le Global Talent Competitiveness Index souligne que les cerveaux ont tendance √† quitter notre pays, √©tant donn√© qu’ils jugent que l’offre de formation est faible. D’ailleurs, le sujet a √©t√© tr√®s largement discut√© √† l’√©chelle locale : m√©decins, ing√©nieurs et autres comp√©tences intellectuelles. Ils sont nombreux √† avoir tout laiss√© derri√®re eux en Tunisie pour partir √©tudier et travailler √† l’√©tranger.
A l’√©chelle maghr√©bine, nous sommes n√©anmoins class√©s premiers. Le Maroc arrive juste derri√®re nous (100√®me rang), suivi de l’Alg√©rie (105√®me rang). A l’√©chelle Afrique du Nord/Asie Occidentale, le rapport indique que les Emirats Arabes Unis occupent la p√īle position (19√®me rang √† l’√©chelle globale), suivis d’Isra√ęl (20√®me), du Qatar (24√®me), du Chypre (33√®me), de l’Arabie Saoudite (39√®me), du Bahre√Įn (40√®me), de l’Azerba√Įdjan (43√®me), de l’Oman (48√®me), de la Jordanie (57√®me), du Liban (59√®me), de l’Arm√©nie (61√®me), du Kowe√Įt (64√®me), de la Turquie (74√®me), de la G√©orgie (76√®me), de la Tunisie (84√®me), de l’Egypte (96√®me), du Maroc (100√®me), de l’Alg√©rie (105√®me) et du Y√©men (125√®me).
D’autre part, c’est la Suisse qui occupe la premi√®re place au niveau mondial dans le¬†Global Talent Competitiveness Index. Elle est suivie du Singapour et des Etats-Unis. En quatri√®me position, on trouve la Norv√®ge, suivie du Danemark, de la Finlande, de la Su√®de, des Pays-Bas, du Royaume-Unis et du Luxembourg.
A titre d’information, le Global Talent Competitiveness Index a √©t√© cr√©√© en 2013 √† l’issue d’un partenariat entre l’Institut Europ√©en d’administration des affaires, l’INSEAD (sp√©cialiste suisse de l’int√©rim, l’Adecco Group et Tata Communications (op√©rateur mobile indien). Regroupant 125 pays, il prend en compte plusieurs crit√®res, l’instar de l’environnement √©conomiques, √©ducatifs, scientifiques, r√©glementaires et politiques.


Quelle est votre réaction?

Like Like
0%
like
Love Love
0%
love
Haha Haha
0%
haha
Wow Wow
0%
wow
Sad Sad
0%
sad
Angry Angry
0%
angry

Vous avez aimé? Partagez avec vos amis!