"La Saison Bleue 2019" affiche ses couleurs: 190 événements, lancement d'"Amwej" et Forum de la Mer à Bizerte‎

Plus de 1,5 million de visiteurs sont attendus durant 90 jours, meublĂ©s par 150 Ă©vĂ©nements labellisĂ©s &qout;La Saison Bleue: Tunisie les rendez-vous de la Mer&qout; dont le coup d’envoi officiel…

Plus de 1,5 million de visiteurs sont attendus durant 90 jours, meublĂ©s par 150 Ă©vĂ©nements labellisĂ©s “La Saison Bleue: Tunisie les rendez-vous de la Mer” dont le coup d’envoi officiel sera donnĂ© le 19 juin avec au programme de manifestations variĂ©es qui se poursuivront jusqu’au mois de septembre avec en clĂ´ture le Forum de la Mer Ă  Bizerte”.

La date prĂ©cise n’est pas encore fixĂ©e : entre le 20 et le 21, deux Ă©vĂ©nements de taille se tiendront en mĂŞme temps, en l’occurrence les Dunes Ă©lectroniques Ă  Nefta, en plein cĹ“ur du dĂ©sert et le forum de la Mer Ă  Bizerte, la ville des vagues.

Avec la participation de plus de 100 associations et organisations non gouvernementales dans 50 villes, ce deuxième rendez-vous placĂ© sous le slogan “Protège ta mer!” et symbolisĂ© cette annĂ©e par l’Ă©ponge bleue de l’archipel tunisien des Iles de Kerkennah, offrira au grand public un programme de manifestations cĂ©lĂ©brant les richesses de la Mer sous toutes ses formes: spectacles, cinĂ©ma, festivals, expositions, concerts, confĂ©rences, patrimoine maritime, culture vivante, tourisme cĂ´tier…autant d’activitĂ©s qui feront vivre de Tabarka Ă  Zarzis les 1400 kilomètres des cĂ´tes tunisiennes.

L’objectif est de sensibiliser dĂ©cideurs, citoyens et touristes Ă  une exploitation vertueuse d’un littoral qui souffre, “comme un peu partout dans le monde, d’un vĂ©ritable terrorisme climatique avec plus de masse que de poissons”, appelle Olivier Poivre d’Arvor (ambassadeur de France en Tunisie), en sa qualitĂ© de prĂ©sident du MusĂ©e national de la marine de France, membre du comitĂ© d’organisation, lors de la confĂ©rence de presse tenue lundi matin aux Berges du Lac, pour annoncer les couleurs de la deuxième Ă©dition de la “Saison Bleue”, lancĂ©e le 19 juin 2018 aux Ports Puniques sur le site emblĂ©matique de la grande histoire maritime de Carthage.

“Amwej”: un premier appel Ă  projets tunisiens pour une Ă©conomie bleue durable 

Visant Ă  fĂ©dĂ©rer plus de synergies et d’Ă©nergies autour des enjeux maritimes qui se posent aujourd’hui, “La Saison Bleue”, annonce une nouveautĂ©, celle de rĂ©compenser Ă©galement des initiatives innovantes et des porteurs de projets originaux Ă©manant des villes cĂ´tières Ă  savoir des associations ou startups Ă  travers “Amwej” (Vagues), le premier appel Ă  projets tunisiens pour une Ă©conomie bleue durable.

Dans ce sens, Rym Ben Zina Bourguiba co-fondatrice d’Images et Actions, membre du comitĂ© d’organisation a fait savoir que le dernier dĂ©lai initialement prĂ©vu pour le 13 juin a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 30 du mois.

Dans ce sens, Olivier Poivre d’Arvor a prĂ©cisĂ© que des bailleurs de fonds notamment de la Banque Mondiale (BM), de la BEI (Banque EuropĂ©enne d’Investissement), de l’Agence Française de DĂ©veloppement (AFD), du Bureau de la coopĂ©ration allemande au dĂ©veloppement (GIZ), de l’Agence de coopĂ©ration internationale du Japon (JICA), seront prĂ©sents, en mi-septembre avant l’annonce du laurĂ©at, pour voir de plus près comment les porteurs de projets prĂ©sentent et pitchent pour convaincre de leur idĂ©es. En effet, a-t-il ajoutĂ©, le Forum de la Mer doit un ĂŞtre dans la durĂ©e un engagement et un Forum de projets fĂ©dĂ©rateurs pour faire vivre la mer”. C’est d’ailleurs dans cet esprit, a-t-il mentionnĂ©, que le Forum de la Mer de Bizerte, qui ambitionne de devenir un rendez-vous incontournable pour discuter des enjeux maritimes Ă  l’Ă©chelle euro-mĂ©diterranĂ©enne Ă  l’exemple de Marseille ou Barcelone, sera dĂ©sormais prĂ©sidĂ© par Pascal Lamy, ancien directeur gĂ©nĂ©ral de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

De son cĂ´tĂ©, Mehdi Ben Haj, prĂ©sident de l’association tunisienne de l’ingĂ©nierie cĂ´tière, portuaire et maritime (Atim) a mentionnĂ© que des efforts sont entrepris pour faire de Bizerte, ville du sud de la MĂ©diterranĂ©e, un lieu de rĂ©flexion autour des enjeux maritimes et du forum non seulement une occasion d’exposer les diffĂ©rentes recherches scientifiques mais aussi une manifestation pour lancer des actions tangibles pour prĂ©server la richesse maritime.

L’Ă©ponge bleue: label de la Saison… matière première pour Yves Klein (1928-1962)

OrganisĂ© Ă©galement par le ministère de l’Europe et des affaires Ă©trangères et soutenu notamment par les ministères des Affaires culturelles, du Transport et de l’environnement, de l’Union europĂ©enne (UE) et de l’Union pour la MĂ©diterranĂ©e (UPM), l’Ă©vĂ©nement s’arrĂŞtera tout particulièrement Ă  Zarzis, Gabès, Sfax, ainsi qu’aux Iles Kerkennah en y organisant des Ă©vĂ©nements mettant en valeur l’importance stratĂ©gique du Littoral face Ă  l’appel de dĂ©tresse de la planète dont 71 pour cent sont bleues, selon les chiffres avancĂ©s par Mehdi Ben Haj, prĂ©sident de l’Atim.

Certes, “l’alerte est grande, mais les rĂ©ponses sont possibles” et la Saison bleue, qui a dĂ©marrĂ© en Tunisie, en est une pour crĂ©er des synergies au delĂ  des structures autoritaires. La Saison bleue” est aussi une occasion pour Ă©voquer la Mer non pas d’une manière culpabilisante a-t-il affirmĂ© mais en tant que richesse maritime et source de vie, explique le diplomate français.

Ainsi, la saison bleue mettra en valeur la Mer dans plusieurs villes pour en faire de vĂ©ritables “quais d’art et de culture”. Plusieurs festivals sont associĂ©s Ă  la programmation dont Tabarka Sky Lantern’festival, Manarat, Enviro-Fest, le salon international de la bande dessinĂ©e de Tazarka, le collectif Dream City, le festival international de musique symphonique d’El Jem, etc.

Consciente des enjeux Ă©conomiques de la mer, la Saison Bleu n’est pas un label mais un signe de reconnaissance pour les 50 villes se situant sur les 1400 kilomètres des cĂ´tes tunisiennes a fait savoir Olivier Poivre d’Arvor, en prĂ©cisant que cette manifestation se veut une cĂ©lĂ©bration festive de la richesse maritime.

Et c’est pourquoi l’Ă©vĂ©nement est labellisĂ© Ă©ponge bleue, cette Ă©ponge vendue aux enchères Ă  l’Ă©tranger Ă  300.000 dollars, et Ă  quatre dinars en Tunisie. C’est pour dire aussi la valeur Ă©conomique accordĂ©e Ă  la mer par la Saison Bleue qui, durant toute la pĂ©riode de juin Ă  septembre, servira de work-progress avant le Forum de la Mer Ă  Bizerte. Une pĂ©riode oĂą c’est l’Ă©ponge bleue qui sera Ă  l’honneur….une Ă©ponge dont les lettres de noblesse lui ont Ă©tĂ© rendus par l’artiste français Yves Klein (1928-1962) en l’imprĂ©gnant avec la couleur bleue et en l’utilisant comme matière première pour peindre ses Ĺ“uvres, dans le style du body painting, a rappelĂ© Olivier Poivre d’Arvor en parlant avec passion d’un avant-gardiste et cĂ©lèbre aventurier monochrome qui achetait ses Ă©ponges naturelles pĂŞchĂ©es Ă  Zarzis chez un marchand Ă  Sfax.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close