Hatem Ben Salem : des bulletins de notes numériques à partir du prochain trimestre



Hatem Ben Salem : des bulletins de notes numériques à partir du prochain trimestre

 

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, a indiqué ce mercredi 18 septembre 2019, sur Mosaïque FM, que 2.174.000 élèves ont regagné les bancs de l’école publique, soit la totalité du nombre d’inscrits, « une première depuis des années ».

 

« J’ai dû prendre des décisions audacieuses, aucun ministre n’avait osé cela. J’ai mobilisé 2500 enseignants sans attendre l’autorisation des ministères des Finances et de la Fonction publique afin que nos élèves reprennent tous les cours dans les délais. Pour ce qui est de l’infrastructure, nous ne pouvons engager les travaux qu’entre juin et début septembre, nous n’avons pas d’autre choix », a poursuivi le ministre.

 

« Pour le primaire nous avons besoin de 11.000 enseignants permanents. Nous avons actuellement ce nombre grâce aux intérimaires, mais nous avons un vrai problème de surpopulation des classes… La croissance démographique, cette mauvaise surprise a engendré une hausse de 56.000 élèves que nous n’attendions pas. Nous avons un grand manque dans les recrutements pour le primaire et nous devons y remédier d’une manière ou d’une autre. Si cela est possible j’aimerais recevoir une délégation du FMI pour lui expliquer à quel point il est important d’investir dans l’éduction pour obtenir plus tard de la croissance. Il y a des secteurs stratégiques, dont l’éducation, et ces recrutements doivent se faire » a-t-il ajouté.

 

Hatem Ben Salem a souligné que l’éducation est un sujet qui a été mis de côté lors des élections précisant que si des difficultés sont encore constatées, notamment pour ce qui est de la disponibilité de l’eau potable dans les écoles, cela n’entrave en rien le déroulement de la rentrée.

 

« Les administrations régionales font preuve d’une grande réactivité et nous avons coordonné avec les différents gouvernorats et les différents ministères pour que la rentrée se passe dans les meilleures conditions. Nous collaborons avec le ministère de l’Environnement, avec le ministère de l’Intérieur sur la question de la sécurité… Il faut qu’on comprenne que l’éducation est un secteur stratégique, qui bénéficie d’un budget insuffisant dont 94% est alloué au paiement des salaires… Nous avons réussi cette année la première expérience de l’inscription à distance et nous allons vers les bulletins de notes numériques aussi à partir du prochain trimestre… Nous visons aussi à redonner à l’enseignement des langues la place qu’il avait car, tout comme la technologie, c’est un pilier pour un système éducatif ouvert sur le 21ème siècle… » a-t-il confié.

 

 

M.B.Z


Quelle est votre réaction?

Like Like
0%
like
Love Love
0%
love
Haha Haha
0%
haha
Wow Wow
0%
wow
Sad Sad
0%
sad
Angry Angry
0%
angry

Vous avez aimé? Partagez avec vos amis!