Don allemand de 40 millions d'euros pour la numérisation des systèmes informatiques administratifs tunisiens



Don allemand de 40 millions d'euros pour la numérisation des systèmes informatiques administratifs tunisiens

Le gouvernement allemand a accordé à la Tunisie un don de 40 millions d’euros, soit environ 140 millions de dinars, pour la mise en place d’un système intégré entre les différents ministères. C’est ce qu’a indiqué le ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale dans un communiqué publié mardi 12 courant.

Le démarrage du projet du système informatique de l’Etat relatif à la numérisation de plusieurs systèmes informatiques administratifs a ainsi été au centre de la séance de travail qui s’est tenue entre le ministre du Développement, Zied Ladhari, et l’ambassadeur d’Allemagne à Tunis, Andreas Reinicke.

Ladhari a fait état de l’importance de ce projet qui a principalement pour objectif la modernisation de l’administration, thème majeur du programme des grandes réformes mené par le gouvernement.

La transformation numérique, notamment dans les domaines administratifs, constitue une condition essentielle pour la réalisation de la transition économique.

Après avoir mis en exergue l’intérêt accordé par le gouvernement allemand à ce projet, il a appelé à établir un calendrier pour le parachèvement des concertations techniques entre les différentes administrations concernées et la partie allemande ainsi que les experts, de manière à finaliser l’étude des divers aspects techniques et pratiques dans les meilleurs délais en vue de l’exécution du projet.

Pour sa part, le ministre des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, Anouar Maarouf, a souligné la disposition de son département à fournir toutes les conditions nécessaires pour la réussite du projet avec le concours de tous les ministères concernés, ce qui constituera le coup d’envoi réel de la transition numérique, s’agissant de la modernisation de l’administration et sa bonne gouvernance.

Andreas Reinicke a, de son côté, assuré que la contribution allemande à la réalisation de ce projet ambitieux traduit le souci de l’Allemagne de continuer a soutenir les réformes entreprises par la Tunisie et la réalisation de la transition économique et du développement global.

La volonté de l’Allemagne est d’avancer sur la voie de l’examen de toutes les questions techniques à même d’assurer le démarrage de l’exécution du projet dans les meilleurs délais.


Quelle est votre réaction?

Like Like
0%
like
Love Love
0%
love
Haha Haha
0%
haha
Wow Wow
0%
wow
Sad Sad
0%
sad
Angry Angry
0%
angry

Vous avez aimé? Partagez avec vos amis!