Crise États-Unis-Iran : les prix du carburant augmenteront-ils en Tunisie ?‎

Toutes les dernières News en Tunisie et dans le monde - Magazine RĂ©alitĂ©s On pensait que les relations entre l’Iran et les États-Unis allaient s’amĂ©liorer après la tenue du G7 en France, …

On pensait que les relations entre l’Iran et les États-Unis allaient s’amĂ©liorer après la tenue du G7 en France, mais visiblement, c’est loin d’ĂŞtre le cas. La crise a Ă  nouveau Ă©clatĂ©, rappelons-le, lorsque l’Iran a Ă©tĂ© accusĂ© d’avoir lancĂ© des attaques contre des infrastructures pĂ©trolières de l’Arabie Saoudite : son ennemi sunite jurĂ© et fidèle alliĂ© des États-Unis. Chose que les autoritĂ©s iraniennes ont formellement dĂ©mentie.
Dans une note officielle envoyĂ©e Ă  Washington via la Suisse, l’Iran a mis en garde les States contre toute attaque directe, promettant de riposter immĂ©diatement. « La RĂ©publique Islamique n’a jouĂ© aucun rĂ´le dans cette attaque [contre l’Arabie Saoudite]. Elle dĂ©ment et condamne les accusations amĂ©ricaines », peut-on lire dans la note iranienne.

Le cours du pĂ©trole s’envole
Le spectre d’une guerre opposant les deux pays refait surface, voire une guerre nuclĂ©aire. Mais pas seulement : l’Ă©conomie mondiale risque Ă©galement d’ĂŞtre affectĂ©e. En effet, le cours du pĂ©trole s’est envolĂ© depuis le lundi 16 septembre 2019. Le prix du Brent, cĂ´tĂ© Ă  Londres, a augmentĂ© de 14,6 points, soit 69 dollars.
MalgrĂ© l’affolement des marchĂ©s, l’Arabie Saoudite, l’un des principaux producteurs de l’or noir et membre de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs et producteurs du pĂ©trole), s’est voulue rassurante. Le prince AbdelAziz Ben Salame a dĂ©clarĂ© mardi 17 septembre que l’approvisionnement des marchĂ©s internationaux en pĂ©trole a repris son cours normal, soit celui qui Ă©tait en vigueur avant l’attaque.
Les consĂ©quences, malgrĂ© les garanties du Royaume Wahhabite, ont Ă©tĂ© rapidement constatĂ©es dans le monde. Le carburant, en France, a enregistrĂ© une hausse moyenne de 5 centimes d’euros par litre. Devrait-on s’attendre Ă  subir cette mĂŞme tendance haussière en Tunisie ? La dernière hausse, rappelons-le, a Ă©tĂ© appliquĂ©es en mars dernier. Sachant que la rĂ©vision des prix s’applique tous les 3 mois en Tunisie, on devrait, peut-ĂŞtre, en avoir une autre très prochainement.

Categories
Source
realites

Articles similaires

Back to top button
Close
Close