Clôture de l’initiative du projet Mashrou3i sur l’huile d’olives à Béja



Clôture de l’initiative du projet Mashrou3i sur l’huile d’olives à Béja

L’initiative du projet “Mashrou3i“ pour la mise en place d’une plateforme huile d’olives à Béja a pris fin samedi 07 septembre à Toukaber dans la réserve familiale Ben Ismail, réunissant près de 30 acteurs du secteur oléicole (agriculteurs, exploitants d’huileries, de SMSA, représentants de banques et de structures d’appui) pour présenter les résultats de la collaboration initiée en février dernier.

Cette action entre dans le cadre des activités du Programme Mashrou3i d’accompagnement des agripreneurs de la région mettant en exergue la nécessité de rassembler les acteurs concernés autour de la valorisation de la chaîne de valeur pour l’huile d’olives.

Pour rappel, le programme Mashrou3i est un partenariat public-privé entre le gouvernement tunisien, USAID, la Coopération italienne et HP Foundation, mis en œuvre dans les 14 régions intérieures du pays, par l’ONUDI (Organisation des Nations unies pour le développement industriel). Il vise à promouvoir l’entrepreneuriat et à favoriser la création et le développement des entreprises auprès des jeunes.

Malgré les avancées considérables en termes de réalisation, d’expérience et de recherches et les nombreuses consécrations à l’étranger, la variété «Chétoui» spécifique à la région, très prisée à l’international, ne peut s’affirmer aujourd’hui à l’exportation. Sa réussite passe par une réorganisation du secteur et une implication active de tous les acteurs et intervenants de la chaîne à travers la mise en place de la «Plateforme Huile d’olives à Béja».

Forte de l’initiative lancée par le programme Mashrou3i, cette plateforme regroupe aujourd’hui plusieurs acteurs de la chaîne de valeur huile d’olives : pépinières, SMSA, GDA, huileries, entreprises de conditionnement, entreprises de service, exportateurs… Ensemble et avec l’aide des organismes d’appui tels que l’UTICA, le CRDA, ODESYPANO, ils ont développé une vision stratégique commune à atteindre dans les cinq années à venir : « faire de l’huile d’olives Chétoui de Béja un alicament par excellence et un levier pour le développement de la région.

Rassemblés à Toukaber, pour la cérémonie de clôture de la mise en place de la plateforme, ses intervenants se sont dit plus que satisfaits du travail déjà accompli. La voie est ainsi libre selon eux pour œuvrer ensemble à la valorisation des produits oléicoles de la région, pour atteindre une très bonne qualité, une meilleure compétitivité, le label d’excellence Chétoui et conquérir ainsi les marchés à l’international.

«La réussite de ces objectifs passe par une forte politique de réseautage. Les membres de la plateforme doivent restés soudées, et privilégier les relations de confiance et de respect mutuel pour consolider au fur et à mesure toutes les actions futures de la plateforme», souligne Mehdi Klai, animateur du Cluster Huile d’Olives au nord-ouest.

Avec l’appui du Projet Mashrou3i, et la mise en place de la plateforme, ils consolident ainsi la première pierre de la marche vers la valorisation du patrimoine de la région et la création d’une chaîne de valeur agricole durable…


Quelle est votre réaction?

Like Like
0%
like
Love Love
0%
love
Haha Haha
0%
haha
Wow Wow
0%
wow
Sad Sad
0%
sad
Angry Angry
0%
angry

Vous avez aimé? Partagez avec vos amis!