Aswat Nissa-Municipalités: Les femmes élues doivent intégrer l’approche genre dans la gestion des affaires locales


Aswat Nissa-Municipalités: Les femmes élues doivent intégrer l’approche genre dans la gestion des affaires locales

Les jeunes femmes élues lors des dernières élections municipales doivent œuvrer, dans le cadre de leurs activités municipales, à intégrer l’approche genre dans la gestion des affaires locales, a affirmé Sonia Ben Miled, membre de l’association Aswat Nissa.

Plus de 160 femmes membres de partis politiques ont été formées dans le cadre du programme ‘’L’académie politique des femmes’’ lancé par l’association Aswat Nissa depuis 2014, sur des questions ayant trait à l’intégration de l’approche genre, a-t-elle ajouté lors d’une rencontre-débat organisée à Tunis à l’initiative de l’association au profit des jeunes femmes élues des municipalités.

Ce programme a permis de renforcer les capacités et le leadership des politiciennes et d'améliorer la participation politique des jeunes femmes par leur accession à des postes de responsabilité, a-t-elle expliqué.

Ce programme a porté sur sept volets ayant pour objectif de former les candidates en matière de militantisme des droits des femmes, a-t-elle ajouté, citant à ce propos ‘’la communication politique et relations avec les médias’’, et ‘’le genre et le budget sensible au genre’’.

Les jeunes femmes élues municipales, dont l’âge varie entre 24 et 38 ans, doivent identifier les défis à relever afin de parvenir à appliquer les principes de l’approche genre dans le cadre de leurs programmes d’action, a précisé Sonia Ben Miled.

De son côté, Sarra Ben Said, directrice exécutive de l’association a appelé les jeunes femmes élues à défendre les droits de la femme et à veiller sur l’intégration de l’approche genre dans les différentes étapes de leurs activités quotidiennes.

Elles doivent diffuser une nouvelle culture valorisant le travail selon les principes de l’approche genre, aussi bien au sein de la société qu’auprès des responsables politiques, a-t-elle insisté.

Créée en 2011, Aswat Nissa plaide en faveur de l’intégration de l’approche genre dans les politiques publiques en Tunisie.

L’association a lancé et participé à plusieurs projets qui ont plaidé en faveur de l’inclusion politique des femmes tunisiennes, en partenariat avec des organisations nationales et internationales.


Quelle est votre réaction?

Like Like
0%
like
Love Love
0%
love
Haha Haha
0%
haha
Wow Wow
0%
wow
Sad Sad
0%
sad
Angry Angry
0%
angry

Vous avez aimé? Partagez avec vos amis!